Pourquoi les États-Unis ont aidé à faire sauter les pipelines Nordstream 1 et 2

Pourquoi les États-Unis ont aidé à faire sauter les pipelines Nordstream 1 et 2
9
0
0

Un tronçon d’au moins 50 mètres du gazoduc Nord Stream 1 est manquant à la suite du sabotage présumé fin septembre en mer Baltique, selon de premières images sous-marines révélées mardi. Sur une vidéo publiée par le quotidien suédois Expressen, le gazoduc troué est visible pour la première fois, avec des morceaux de métal déchiqueté par une explosion.

                                                     

Certains experts present les États-Unis ont décidé de ce sabotage pour s'assurer du découplage de la Russie et de l'Europe. Ce serait un moyen de faire en sorte que la Russie n'ait définitivement plus de lien économico-énergétique avec l'UE », explique Olivier Schmitt, professeur de science politique au Centre sur les Études de Guerre de l’Université du Sud-Danemark, interrogé par Marianne. Les liens énergétiques entre la Russie et l'Europe seraient ainsi rompus pour longtemps, renforçant une séparation en deux camps. Toutefois, cela suppose que les États-Unis soient prêts à fragiliser les intérêts de leurs alliés européens.